Notre avenir

Dans les temps troubles que nous vivons, les spécialistes de la santé se trouvent à un tournant décisif. Des tractations ont eu lieu entre le SNPSSP et la tutelle à propos de notre avenir et devinez qui sera le dernier averti ? c’est nous bien sur !

Il parait qu’il y a eu un accord entre les deux parties sur la questions des salaires. En ce qui concerne le statut, il sera discuté en juin. (ceci d’après le communiqué du SNPSSP mais impossible à vérifier pour nous).

Nous sommes restés en retrait trop longtemps justement pour ne pas retarder la signature de notre régime indemnitaire avec les rappels et maintenant que c’est fait, nous pouvons AGIR.

Nous ne sommes pas contre la promotion des anciens bien au contraire:

  • Qu’ils passent aux grades supérieurs… On est contents pour eux.
  • Qu’ils gagnent assez d’argent pour une retraite honorable… On est contents pour eux (et pour nous dans le futur)
  • Qu’ils aient accès aux postes supérieurs de chefs de service et de chefs d’unité…. c’est tout à fait normal que la gestion administrative des services revienne aux plus anciens.
  • Qu’ils veuillent se mettre en position d’encadreurs vis-à-vis de nous….. NOUS DISONS NON

Les praticiens de santé publique ne sont pas des stagiaires. Nous sommes des spécialistes diplômés au même titre que les anciens.

Les praticiens spécialistes de la santé doivent s’unir pour faire adopter un statut honorable pour notre corporation. Nous refusons le statut proposé par le SNPSSP pour les raisons que nous avons déjà évoqué ici.

Il est temps d’organiser nos assemblées générales et de souder nos rangs pour faire face à la nouvelle MAFIA qui veut diriger d’une main de fer notre corporation et nous réduire à l’état de subalternes à jamais.

Ces “anciens” ne veulent pas se satisfaire des simples augmentations de salaires:
Ils veulent avoir du pouvoir (politique ?).
Ils veulent avoir un pouvoir pédagogique sur nous alors qu’ils n’ont aucune formation supérieure à la notre (en plus, on n’est plus en formation).
Ils veulent tout diriger et tout contrôler mais ils n’acceptent pas de faire la preuve de leurs compétences: Eh oui ! Le concours pour passer aux grades supérieurs c’est pour nous… Eux ils ont eu accès à ces grades automatiquement…. et après c’est eux qui formeront les jury de notre concours…. Il n’y a que chez nous qu’on voit ça; et leur Chef qui parle de “nivellement par le bas” à propos de nous alors que ses acolytes sont déjà devenus Praticiens Chefs et principaux (nos futurs encadreurs) grâce à l’ancienneté seulement (et pour beaucoup d’entre eux, on sait ce qu’ils valent: des cerveaux sclérosés).

Faites passer le message et soyons vigilants.

Laisser un commentaire